Archives : Le Gall

Jonque dans la nuit

Jonque dans la nuit

Frank le Gall se souvient : « A cette époque, où les sérigraphies fleurissaient aux étals des libraires, où la plupart de mes camarades étaient sans cesse sollicités, on ne me demandait rien, ni sérigraphie, ni pin's, ni plaque d'émail... imaginez donc ma joie -et ma fierté- quand ce fut la glorieuse maison Champaka qui, la première, me demanda une sérigraphie! J'y mis tout mon coeur. Je m'étais renseigné sur cet art particulier, et on m'avait expliqué qu'ici, en ne travaillant qu'avec peu de couleurs et qu'en à-plats, il fallait jouer surtout sur le contraste entre les couleurs pour donner de la profondeur au dessin. Et je l'ai fait, non? Bleu-nuit, vert foncé et noir à l'arrière-plan, et couleurs orangées pour le premier plan, ce qui mettait en valeur le pull de Théodore Poussin. J'ai fait peu de sérigraphies dans ma vie. Alors, la première, comment l'oublier ? »

Auteurs