Archives : Chaland

Bocongo

Bocongo

En novembre 1981, Yves Chaland reçoit un coup de téléphone du rédacteur en chef de « Spirou » qui lui propose de reprendre « Spirou et Fantasio ». « J’ai réfléchi, déclara plus tard le créateur du « Jeune Albert », puis accepté, non pas pour être esclave de ce personnage toute ma vie, mais pour faire un petit truc comme je l’entendais, à ma manière, sans volonté de faire un produit commercial standard en couleurs de 44 pages, etc. » Cela donnera le récit « Cœurs d’acier », suite de cases qui, pour la plupart, à l’image des œuvres d’Hergé, Jacobs et Franquin peuvent prendre la forme de sérigraphies magiques !

Auteurs